De la bureautique libre en ligne et dans le Cloud

En tant que prof de c2i et de bureautique, je suis très attaché aux outils et aux logiciels de bureautique libres, par éthique certes, mais aussi pour éviter les problèmes causés par les licences propriétaires et faciliter l’accès aux outils au domicile des étudiants.

Le cadre étant posé, et sachant que je suis un fervent défenseur d’OpenOffice, je propose aux étudiants de télécharger l’installateur sur leur poste personnel.

Malheureusement, il n’est parfois pas possible d’accéder à une version installée d’OpenOffice ou même de LibreOffice. Plusieurs solutions s’offrent alors :

1-Le logiciel portable

Un logiciel portable ne s’installe pas, on le télécharge sur disque dur, clé USB, et ça marche tout seul. Il existe même des packs avec menu intégré, vous n’avez que l’embarras du choix :

Pour ma part, j’adore cette solution qui permet de disposer d’un outil sans avoir besoin des droits administrateur sur un poste (installation interdite) et de garantir la confidentialité puisque je peux surfer sur le Web sans laisser de trace sur les postes.

2-La bureautique dans les nuages

Si vous disposez d’un compte Microsoft ou d’un compte Google, en vous connectant sur le compte Drive, vous pouvez modifier vos documents avec les outils bureautiques intégrés, Google Documents ou Office.

Il faut savoir que vous pouvez faire la même chose avec OpenOffice ou LibreOffice :

Open365.io

Open365 est projet libre qui permet d’émuler LibreOffice dans votre navigateur. Inutile de préciser qu’il faut une connexion Internet de qualité pour que le dispositif fonctionne.

Pour utiliser Open365, vous devez vous inscrire :

image

Une fois l’inscription validée, vous connecter grâce à la nouvelle adresse en open365.io :

image

Open365 fonctionne comme un cloud avec 20go de stockage, puisque tous les documents édités doivent au préalable être mis en ligne. Pour simplifier cette opération, il est possible d’installer un outil de synchronisation sur l’ordinateur de bureau afin de synchroniser une copie locale :

image

La liste des clients est assez complète :

image

J’ai testé avec succès le client Windows 10 et synchronisé très rapidement les 4go de mes ressources de cours. En revanche, le client Linux ne fonctionne pas dans l’état actuel sous Linux Mint 17.3 (64 bits). Je n’ai pas eu l’occasion de tester la version Android ou Mac.

Une fois la bibliothèque synchronisée, le gestionnaire de fichiers permet de se balader dans l’arborescence et surtout ce qu’on attend de lui, modifier en direct tous les fichiers OpenDocument et MS Office.

image

On se retrouve avec l’interface très classique de LibreOffice avec toutes les fonctionnalités actives, j’ai même réussi à insérer une table des matières.

Open365 propose aussi une gestion de mails, de contacts et le partage de ressources.

Inconvénients de cette solution :

  • Appli en béta, donc gare aux bugs
  • L’interface est pour le moment en anglais et le support en espagnol.
  • Le chargement du Hub (librairie) est très rapide, mais l’affichage des applications prend quelques longues secondes, il faut une très bonne connexion pour l’édition en ligne.

Rollap

J’ai découvert cette solution très récemment grâce à un article de blog. Il s’agit du même concept qu’Open365 à la différence qu’il n’y a pas de stockage intégré, charge pour vous de connecter Rollap à l’un des clouds proposé :

image

Autre différence notable, ici vous trouverez plusieurs dizaines d’applications libres couvrant tous les domaines au-delà de la bureautique, une richesse incroyable, Openoffice est remplacé par LibreOffice..

Cette solution a le mérite d’offrir un grand choix de logiciels et donc de pouvoir les tester sans les installer.

Inconvénients de cette solution :

  • Tout est en anglais, ou en espagnol ou en russe mais rien en français.
  • Pas de cloud intégré, cependant, j’ai réussi à connecter Rollap au compte Owncloud de mon université (2 gb de stockage :-/)
  • Il faut du débit ! un indicateur affiche constamment  sous forme de cubes, la qualité de la liaison Internet image
  • Il n’est pas possible de disposer plus de 3 applis ouvertes en même temps, il faut donc correctement fermer les fenêtres et surtout bien enregistrer les documents. Une appli peut être fermée dans la page Apps, un décompte d’inactivité s’affiche avant la fermeture automatique de la fenêtre.

image

Liens :

Open365 : https://open365.io/
Rollapp : https://www.rollapp.com/

Publicités