Devenir hacker en une après-midi, c’est possible…

Le hacking fascine, c’est un fait.

Disposer d’une tel pouvoir sur la matière relève presque de la sorcellerie. Car devenir hacker n’est pas si facile, il faut de solides connaissances techniques doublées d’une démarche, une méthode bien spécifique.

Si toi aussi tu veux découvrir le monde du hacking, je te propose de regarder les vidéos de la chaîne Khaos Farbauti lbn Oblivion (Khoas pour les intimes), un hacker qui pratique l’ethical hacking. En gros, il se hacke lui-même, donc tout reste légal.

screenshot_20

On peut regarder ses vidéos sous plusieurs angles, comprendre que nos faiblesses sont une bénédiction pour les hackers, et aussi mieux appréhender les méthodes employées.

Rassures-tu ami lecteur, quelques connaissances de base sont suffisantes pour suivre les vidéos proposées, le niveau est plutôt moyen, on reste dans la vulgarisation.

Pour commencer sur les mots de passe, une démo éloquente de John the Ripper, le casseur de passwords, et LE conseil pour bien choisir son mot de passe :

Episode 4 : le brute force (je sais ce n’est pas dans l’ordre)

Ensuite du hack comme chacun peut le concevoir :

Episode 1 : attaque d’un site web mal configuré

L’attaque d’une base de données :

Episode 2 : les injections SQL (connaissance du SQL requise)

Plus surprenant car d’autant inhabituel, comment obtenir des informations sur une personne à partir d’une adresse email :

Episode 3 : la collection d’informations avec Maltego

screenshot_21

Pour aller plus sur le hack d’un serveur distant, la séquence est un peu longue mais très pédagogique. Ce jeu de WarGame se nomme du Catch The Flag (CTF) et consiste à rechercher des vulnérabilités :

CTF Quaoar – Episode 1

CTF Quaoar – Episode 2

Pour suivre ce gentil hacker Twich, Twitter et le blog

Via Lejournalduhacker

Publicités