L’Education Nationale a son moteur

C’est tout frais mais la chose n’est pas baptisée, dommage ça fait un peu cheap. En ces temps de vaches maigres il est heureux que les communicants n’aient pas dépensé sans compter pour un logo et un nom de baptême à la con.

image

L’outil recherche sur les 348 sites de références de l’éducation nationale ; j’avoue être impressionné par le chiffre, en réalité la recherche porte sur la myriade de sites académiques et de circonscriptions dont les contenus sont censés être officiels donc “filtrés”, tellement filtrés d’ailleurs qu’il n’y a aucune ressource digne de ce nom sur le site de l’académie du Pas de Calais, quand le filtrage donne la main à la censure.

En regardant de plus on se rend compte qu’en réalité la recherche se base sur le moteur Google….

Une initiative louable mais inutile, le SCEREN propose la même chose en bien plus performant et depuis fort longtemps : Spinoo.

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’Education Nationale a son moteur »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s