Archives mensuelles : avril 2010

Ubuntu 10.04 Lucid Lynx dans les starting-blocks

image Tux-Planet nous apprend que la dernière version de l’excellente distribution Linux Ubuntu sera disponible en téléchargement dès ce jeudi 29 avril 2010 à partir de 13h.

Cette mise à jour dite LTS bénéficiera d’un support d’une durée de 3 ans en version Desktop et 5 ans en version serveur.

 

Le téléchargement s’effectuera sur le site officiel :
http://fr.releases.ubuntu.com/10.04/

Pour patienter d’ici là (et peut-être demain après-midi, les serveurs de Canonical vont certainement surchauffer), je vous invite à consulter l’article de Tux-Planet présentant les dernières nouveautés de cette nouvelle version.

Publicités

L’académie de Rennes publie un CD-ROM de logiciels pour l’éducation.

Cette sélection de logiciels -pas forcément libres contrairement au texte à la page d’accueil- recense l’essentiel des logiciels présentant un intérêt pour un enseignant intégrant le b2i dans sa pédagogie. Elle est  accessible à cette adresse, à priori le CD n’est pas téléchargeable pour les non résidents de cette académie mais chaque logiciel peut être téléchargé séparément.

Bien documentés les descriptifs permettent de se faire une idée de logiciels à vocation disciplinaire pas forcément populaires.

Une très bonne initiative à saluer.

Facebook : gérer sa vie privée

Facebook est un outil fabuleux de contact et d’échange entre amis, c’est aussi un média très efficace au service du “réseautage” professionnel. Pourtant après quelques années, votre liste d’amis s’étoffe de contacts plus ou  moins proches,  de relations professionnelles  diverses,  à un moment il faut bien faire la part dans la diffusion des informations et séparer les communautés  : vos dernières photos de vacances n’intéressent peut-être pas vos collègues de travail.

Ce tutoriel a pour objectif de vous aider à mettre un peu d’ordre dans votre Facebook en 4 étapes.

Étape 1 : Créer des listes

Les listes permettent de créer des communautés, par défaut il existe dans chaque compte une liste “profil limité”. On peut créer autant de listes, mais pas trop quand même. Dans cet exemple nous disposerons de deux listes :

  • Profil limité  :  le fourre-tout contenant des profils « bannis » de votre sphère privée, on y met les anciens camarades qu’on a pas voulu vexer en refusant leur demande d’amitié retrouvée, les amis qui ne savent pas écrire français (si si il y en a) et qui laissent des commentaires déplorables, etc..
    Le profil limité aura accès au strict minimum, sur mon compte presque rien.
  • Professionnel : tout votre réseau professionnel de prêt ou de loin, sera donc exclu de toutes les infos privées, genre albums photos.

image

Cliquez sur Compte/puis Modifier la liste d’amis, puis dans la colonne de gauche dans le bloc Listes, cliquez sur Amis.

Ensuite cliquez sur Créer une liste.

image

Éditer le nom de la liste “Travail”, puis cochez les noms des amis à inclure dans cette liste, puis cliquez sur  Créer une liste.

image

Dans le bloc Listes de la colonne de gauche, une nouvelle ligne correspondant à la liste Travail est apparue. En cliquant sur chaque liste on peut affecter des amis à chaque liste.

image

Il est bien entendu qu’un ami peut être inscrit dans plusieurs listes !

N’oubliez pas d’intégrer vos nouveaux amis dans une liste en vous aidant du panneau Ajouts récents:

image

Étape 2 : Affecter les listes aux informations du profil.

Il faut maintenant faire correspondre les informations du compte Facebook avec les listes.

Cliquez à nouveau sur Compte puis Paramètres de confidentialité, ce panneau s’affiche, cliquez sur Informations du profil.

image

Chaque ligne correspond à un élément du profil :

image

Pour chaque élément du profil, le contrôle de base se limite à :

  • tout le monde –à éviter quand même pour les infos privées-
  • amis et
  • amis et leurs amis.

Cliquez sur Personnaliser (1).

image

Un nouveau concept apparaît celui de listes blanches et de listes noires, l’élément peut être caché aux membres de la liste (liste noire) ou seulement  visible par les membres de cette liste  (liste blanche). Cliquez dans la case d’édition puis saisissez les première lettres de la liste (ou du nom de l’ami), puis enregistrez le paramètre.

Exemples d’usage : une liste famille peut  accéder exclusivement à l’album des évènements familiaux.  Ici, la liste travail sera exclu de tous vos albums.

Procédez à l’identique pour la page des coordonnées

image

Ainsi que pour la page des Applications et sites Web

image

Enfin ne négligez surtout pas le dernier panneau Recherche

image

Étape 3 :  Vérifier l’affichage à partir d’un profil d’ami

Il est judicieux de vérifier l’aspect de votre profil affiché par les amis des différentes listes.

Cliquez à nouveau sur Compte/Paramètres de confidentialité puis sur l’un des choix, en haut à droit de l’écran cliquez sur le bouton d’aperçu :

image

Votre profil public s’affiche alors, saisissez le nom d’une personne se trouvant dans l’une de vos listes, Facebook affiche le profil tel que cet ami peut le voir.

Étape 4 : Publier pour une liste

La mise à jour du statut ou chaque élément publié, par exemple un lien, peut faire l’objet d’un filtrage selon les listes. Pour ce faire, cliquez sur le cadenas avant de valider la publication :

image

Puis sélectionnez Personnaliser et modifiez vos choix de liste. Par exemple ici, voici comment publier un lien uniquement pour la liste Travail.

image

Efficace mais peu pratique, en effet il faut recommencer cette manœuvre à chaque publication. Par défaut, au moins le profil limité doit se situer dans la liste d’exclusion.

Conclusion :

Voilà qui pourra mettre à l’abri de vilaines  surprises en vous aidant à séparer vie privée, vie professionnelle et vie publique. Pourtant ce n’est pas suffisant, tout ne se publie pas sur Facebook, les épanchements d’humeur, les photos très privées, les messages agressifs…

Savoir faire ne suffit pas, il faut aussi savoir être !

EDIT du 2 mai 2010 : Les projets d’évolution de Facebook me vont craindre pour les données privées. Seront-elle aussi accessibles aux sites partenaires grâce au système d’authentification unifié ? A lire ici http://owni.fr/2010/04/29/pourquoi-je-n%E2%80%99utiliserai-plus-facebook/

Ceci m’amène à une nouvelle conclusion,  ne pas étaler sa vie privée sur Facebook pour se protéger.

Education nationale : la SDTICE (Sous-Direction des TICE) disparaît

image Annoncé officiellement le 31 mars dernier, la SDTICE disparaît de l’organigramme de la rue de Grenelle pour être démembrée entre la DGSCO (le scolaire) et la DGSIP (le supérieur et la formation professionnelle). Rappelons que la SDTICE était notamment à l”origine des Bi2 et des C2i.

Chacun sait que les TICE sont désormais parfaitement intégrés dans le paysage pédagogique français devenu la référence internationale et donc l’existence même de cette direction ne se justifiait plus.

Quelques missions devraient pourtant perdurer. La casse du service public continue…

Nota du 31 mai : La SDTICE devient la DGESIP rattachée à la direction de l’enseignement scolaire (DGESCO).

Mise à jour Moodle 1.9.8 et 1.8.12

image Sur le site Moodle.org on apprend dans un billet de Martin Dougiamas que Moodle a été mis à jour.

En plus des habituelles corrections de bug, 9 vulnérabilités ont été corrigées depuis la dernière version de la branche 1.9 (2 critiques, 5 majeures et 2 mineures).

Martin Dougiamas recommande vivement la mise à niveau de votre Moodle. Conseil que je vais transmettre au DSI de mon université et comme charité bien ordonnée… mettre bientôt à jour Moodle de Poche.

En attendant Moodle 2.0…

Annuaires Web 2.0

Article complété le 6 avril 2010

image Le Web 2.0 comme chacun sait, c’est la collaboration, l’internaute devient un acteur qui produit et partage contrairement au web 1.0 modèle initial de l’internaute lecteur.

Le Web 2.0 c’est aussi un florilège de nouvelles technologies d’interfaces graphiques qui “simulent” les contrôles d’un logiciel classique, avec le Web 2.0, les sites Web sont devenus des applications, des Web Services. Un technicité pointue qui écarte de facto les bidouilleurs du soir mais qui se révèle être un terrain de jeu pour des jeunes pousses, start-up, ivres de réussite et de reconnaissance.

Pour y arriver, il faut l’idée géniale, le service qui deviendra indispensable à la vie de tous, citation inutile chacun aura en tête au moins un exemple de Web Service devenu incontournable.

A coté des grands noms, il existe pléthore de services plus ou moins judicieux parfois même stupides et qui tentent de s’imposer coûte que coûte.

Un voyage dans ce pays vous titille ? Voici deux annuaires de services Web 2.0. Accrochez votre ceinture, que le voyage commence :

Etherpad évolue et disparaît ?

image En janvier dernier c’est avec un plaisir non dissimulé que je vous présentais Etherpad, un bloc-notes vraiment coopératif qui autorise une écriture simultanée ce qu’interdit le Wiki.

 

Etherpad venait d’être racheté par Google, suite à quoi l’application est devenue open source, d’ailleurs elle peut être téléchargés chez Google Code.

Il y a quelques jours le blog d’Etherpad annonçait les prochaines étapes de l’évolution du projet Etherpad.com :

  • Arrêt de la création de nouveau pad dès le 14 avril
  • Vos pads sont encore accessibles jusqu’au 14 mai
  • Dès le 15 mai, le serveur Etherpad redirigera vers de nouveaux services !!!

Vous l’avez compris c’est le moment de sauvegarder vos pad grâce aux commandes d’exportation.

Espérons qu’Etherpad survivra donc à travers une URL Google dans le cas contraire il n’y a pas beaucoup d’autres choix, installer votre propre service Etherpad ou utiliser un autre hébergeur comme PrimaryPad.