Étiquettes

, , , ,

 Réaliser une présentation rapide pour un cours ou une réunion est possible tout en s’affranchissant des outils bureautiques lourds comme Powerpoint ou Impress. Ils sont complets certes, pourtant un inconvénient majeur vous guette, le temps gaspillé, perdu à enrichir inutilement un contenu d’effets et de machins inutiles, alourdissant considérablement la présentation jusqu’à nuire à sa lisibilité et même à sa compréhension.

marp3.png

C’est un article de Korben qui m’a permis de découvrir Marp, un petit utilitaire disponible en binaire pour différentes plate-formes en version portable, ce qui veut dire qu’il n’y a rien à installer.

marp2

Une fois Marp lancé, on « rédige » le texte de la présentation dans la partie gauche de l’écran en Mardown, pas de panique c’est hyper simple. Ce que je trouve rigolo dans l’affaire c’est de revenir à la fin des années 80 avec une mise en forme pas vraiment visuelle et pourtant efficace.

Notions essentielles de Markdown :

  • Pour changer de diapositive :
  • Pour appliquer un style de titre comme en html :
    # titre ##
  • Avec des niveaux comme pour les balises , exemple :
    ## titre 2 ##
  • Pour mettre un mot en évidence **mot** ou en italique _mot_
  • Pour un citation, la ligne commence par >
    > « Qui vivra verra »
  • Pour insérer un lien
    [Google](http://www.google.fr)
  • Pour insérer une image
    ![texte de remplacement optionnel](adresse de l’image)

Pour approfondir la syntaxe, je vous propose ce pdf à imprimer avec toutes les commandes. Ensuite dans Help/Open Examples, vous trouverez les détails de la syntaxe spécifiques aux thèmes intégrés dans Marp, deux pour le moment et ainsi que les directives (pour gérer la numérotation, le ratio d’écran).

Après quelques minutes de pratique, on maîtrise rapidement les bases de la syntaxe et d’une manière fort surprenante on gagne très vite en productivité, concentré sur le contenu et non sur la mise en forme.

Mais après ?

Une fois votre premier diaporama terminé, Marp le sauvegarde en md,  un simple fichier texte.

Pour l’exploiter, il faut exporter la présentation en pdf avec la commande « Export Slide as PDF ». Mais ensuite ?

Bien évidemment, vous pouvez mettre le pdf à disposition de l’auditoire, mais pour une véritable présentation, il suffit juste d’utiliser Acrobat Reader ou un logiciel similaire en mode présentation.

Sous Linux avec Evince, activez le mode présentation :

marp4

Sous Windows, c’est aussi possible avec Acrobat Reader et là il y a un peu plus d’options comme des transitions et l’affichage d’une barre de navigation.

J’oubliais, Marp  est un logiciel libre.

Marp : https://yhatt.github.io/marp/

 

Advertisements