Archives pour la catégorie Actualité

Microsoft office 365 éducation est gratuit

Fervent utilisateur et supporteur d’OpenOffice, je partage néanmoins une info diffusée sur Twitter par @lpamphile :

2017-06-07_09h26_02

Toujours est-il que j’ai testé l’inscription à partir d’une adresse académique, ce qui est indispensable semble-t-il :

2017-06-07_09h24_33

La procédure d’inscription est rapide, mais j’ai été surpris par la configuration d’un sous-domaine dans l’adresse email de connexion qui est du format :

@trucmuche.onmicrosoft.com

La suite est très complète, ne connaissant pas vraiment 365, j’avoue avoir du mal à en parler pour un premier jet :

2017-06-07_09h31_51

Pour se faire une opinion, ça se passe ici : https://products.office.com/fr-fr/academic/compare-office-365-education-plans

Publicités

MapChart, des cartes à gogo pour vos cours et vos TD

MapChart fait partie des outils extraordinaires, de ceux que l’on utilise pas tous les jours, mais qui rendra sacrément service le moment venu.

Sélectionnez le monde entier, une région du monde, un pays, des régions, appliquez le jeu de couleurs nécessaire à la mis en évidence d’un phénomène quelconque, géographique, historique, économique le tout avec sa légende.

L’éditeur en ligne est en anglais mais la prise en main ne pose aucune difficulté.

Source

Téléphonie mobile, fin des frais d’itinérance, à quel volume de data aurez-vous droit ?

C’est enfin acté par la commission européenne, le 15 juin prochain il sera inutile de vos soucier des frais d’itinérance lors de vos déplacements en Europe, appels et SMS seront inclus dans votre forfait, une révolution pour les consommateurs.

Une ombre subsistait concernant le volume de DATA en Europe, la méthode de calcul retenue en janvier dernier, un peu complexe (c’est l’UE hein) n’a absolument rien à voir avec votre quota national mais il dépendra du montant de votre abonnement.

Pour savoir combien vous pourrez consommer de data, il faudra diviser le prix de l’abonnement par le prix de gros du Go et multiplier par deux. Problème, le prix de gros du Go évoluera tous les 1er janvier jusqu’en 2022:

 Dates d’évolution du tarif  Prix de gros
jeudi 15 juin 2017 7,7€
lundi 1 janvier 2018 6€
mardi 1 janvier 2019 4,5€
mercredi 1 janvier 2020 3,5€
vendredi 1 janvier 2021 3€
samedi 1 janvier 2022 2,5€

Comme le prix de gros baissera, votre quota augmentera chaque année, très cool…

Un exemple concret, j’ai un abonnement à 22,9€ hors promo (pour 20Go chez BandYou), le 15 juin j’aurai droit à 5,9 Go par mois ; puis 7,6 Go par mois après le 1/1/2018, etc..

Comme c’est un peu compliqué, Tic-et-net a pensé à vous concocter une petite feuille de calcul, il suffit de saisir le montant de votre abonnement en E7 et voilà.

Source : http://www.01net.com/

[Rylstim Screen Recorder]

Simple Screen Recorder

Besoin d’enregistrer une séquence animée pour un cours ou une démo ? Screen Recorder from Rylstim est un outil minimaliste hyper simple et très efficace, il existe en version portable ou installable. Le codec Xvid accompagnele package   afin de ne pas se prendre la tête avec les codecs.

Les ombres au tableau : le son n’est pas enregistré ;  l’outil est gratuit sans être libre et l’écran est enregistré dans sa totalité.

Rendez-vous sur la page de l’éditeur  et cliquez sur Download ou Portable selon vos besoins.

Les paramètres sont très simples :

2017-02-05_13h07_16

  1. Sélectionnez le moniteur si vous êtes en dual screeb
  2. La représentation des clics de souris par un visuel
  3. Le codec, évidemment le Xvid préinstallé ou dans le dossier si vous êtes en version portable ou vos propres codecs
  4. Le dossier d’enregistrement.
  5. Pour lancer l’enregistrement, appuyez sur le bouton. La touche F9 permet de le stopper. il n’y a pas de pause.

Si vous envisagez un usage plus poussé je vous conseille Active Presenter dans sa version gratuite, bientôt un article sur cet outil formidable.

 

Telegram lance le blog anonyme

C’est tout chaud, ça sort du four, Telegram, la plate-forme de messagerie sécurisée tant décriée par les usages qu’en font les apprentis terroristes, lance un nouveau service tout aussi sécurisé. Telegraph, est destiné à la publication d’articles anonymes. Aucun compte à créer, il suffit simplement de se connecter sur la page http://telegra.ph/, vous aurez remarqué que la connexion n’est pas sécurisée, bon là du coup je doute un peu.

telegraphInscrivez le titre de votre article, un nom ou un pseudo, le contenu de l’article, et publiez-le, simplissime…

La saisie s’effectue ligne à ligne soit avec un texte non mis en forme, il aurait été élégant de supporter le format Markdown mais aussi un lien Twitter, Youtube ou Vimeo ou une image à inclure, pour cela il faut cliquer sur les boutons en marge gauche :

telegraph2

Lorsque le document est publié, on récupère une URL de publication comme celle-ci. En revanche, le document reste éditable tant que la session du navigateur reste ouverte ensuite plus rien ne peut être édité comme il n’existe pas de compte à renseigner.

L’URL se partage très facilement par texto, par email ou sur les réseaux sociaux.

Pour en revenir sur la forme de cette appli, on peut y voir un  risque d’usurpation d’identité, et d’un point de vue sécurité, l’application génère une URL de partage qui conserve la date de création du document, plutôt moyen.

On utilisera ce service pour créer des document jetables, élaborés et facilement communicables, pas vraiment pour l’aspect sécurité.

A tester donc : http://telegra.ph/

Archos 50d Oxygen, pourquoi il ne faut pas l’acheter

En remplacement temporaire de mon iPhone en dépannage pour quelques petites semaines, je me suis offert un smartphone sous Android, système d’exploitation que j’avais quitté il y a quelques années au profit du Windows Mobile 10 maintenant au fond du trou.

archos_50d

Acheté 119€ chez Cdiscount, ce n’est pas un achat de durée, mais j’ai quand même pris soin de vérifier les capacités intrinsèques de la bête :

  • 2 Go de RAM
  • 16 Go de stockage
  • Port SD jusque 64 Go
  • Ecran IPS de 5 pouces avec une belle densité
  • CPU 8 coeurs
  • Toute la connectivité, 4G, bluetooth, etc..

Une configuration solide confirmée par les quelques tests lus à droite et à gauche.

Sauf que… ces fameux tests dont je ne publierai pas les liens ici se contentent TOUS de décrire la fiche technique et oublient royalement un aspect particulièrement important si vous envisagez un usage régulier de l’appareil : la carte SD ne sert (presque) à rien.

Autrement dit le terminal est conçu par Archos de manière à ce que la carte SD ne soit pas disponible pour le stockage des photos, applications (celles qui sont déplaçables), téléchargements, toutes ces données sont enregistrées en mémoire interne.

Après une journée d’utilisation, la mémoire interne a déjà beaucoup fondue, ce qui n’est pas très rassurant pour l’avenir. A quoi sert la carte SD ? A pas grand chose si vous n’emportez pas votre musique et vos films avec vous.

Le descriptif du fabricant se garde bien de mettre ce point en lumière, ce que je ne trouve pas vraiment honnête.

archos_2Pour cela, il aurait fallu acquérir la version Plus qui propose la fonctionnalité sous le nom d’Archos Fusion, mais évidemment, je l’ai compris après.

Ce terminal vous offrira quand même une bonne surprise, la présence d’un port IR et d’une application télécommande qui fonctionne.

Pix le remplaçant du c2i est-il déjà mort ?

A 6 mois de la fin de son CDD, la ministre Vallaud Belkacem a profité du salon Educatice pour annoncer des innovations qui, du moins elle l’espère, la propulseront au firmament de la célébrité du monde éducatif. Je passe rapidement sur les 5 Go de stockage sécurisés gracieusement offerts en partenariat avec la Poste (ce n’est pas le courrier la Poste ?), pour m’attarder sur la révolution :  le remplacement programmé du c2i par Pix, la nouvelle certification.

Selon la plaquette, Pix est un outil d’évaluation et de valorisation des compétences numériques offrant l’opportunité d’en développer de nouvelles.

Autrement dit, la ministre et les hauts fonctionnaires à l’origine du projet ont pour objectif de remplacer un enseignant par une plate-forme numérique : il est évidemment indispensable de succomber à la mode qui veut que chaque problème peut trouver une solution grâce à une application, mais imaginer qu’une application centralisée peut remplacer un enseignant à savoir, former, évaluer et parfois certifier, il faut disposer d’une bonne dose d’orgueil et une volonté à toute épreuve.

Imaginons que cela soit possible et gardons l’esprit ouvert, connectons-nous sur la béta publique https://pix.beta.gouv.fr/

Tout d’abord, il faut savoir que cette application est vendue par le ministère comme libre et conçue par « des startups » façon méthodologie agile, le projet est d’ailleurs disponible sur Github sous le nom de pix-live, à ce jour il y a 5 contributeurs actifs, ce qui est très impressionnant et plutôt rassurant sur le maintien de l’application.

D’après les éléments publiés, Pix ressemble à une sorte de gestionnaire de  QCM, un peu comme Hot Potatoes  mais en plus moderne ou même un module Quiz de Moodle qui aborderait les quatre domaines suivants en autant de quiz:

capture-du-2016-11-17-23-52-43

Il est tout à fait étrange que le ministère mette en avant l’outil d’évaluation, un QCM, sans mettre en ligne aucune trace de ce qu’on pourrait penser être un préalable comme par exemple un référentiel de compétences, des contenus de formation.

Gardons l’esprit ouvert et prenons le parti de voir Pix comme un outil d’évaluation diagnostique dans sa version bêta.

Je me suis mis dans la peau d’un testeur, et j’ai donc testé les quiz et notamment la Création de contenu et j’ai été désagréablement surpris par deux points :

  • Le mélange qui est fait entre plusieurs domaines qui n’ont rien à voir les uns avec les autres : l’algorithmique, le développement Web et la bureautique.
  • l’usage immodéré et aveugle des logiciels et des formats propriétaires en contradiction totale avec le mode de développement du projet et plus grave, en  opposé aux bonnes pratiques développées dans le référentiel du C2i actuel qui insiste lourdement sur l’interopérabilité des formats et sur les licences libres. Pix nous sert du format docx, du xlsx, du pptx qui nécessitent l’usage du logiciel associé, on parle bien de la suite MS Office lourdement payante et fermée.

fireshot-capture-1-pixlive__-https___pix-beta-gouv-fr_assessmentfireshot-capture-2-pixlive__-https___pix-beta-gouv-fr_assessment

Sur ce point, on se doute que les rédacteurs de ces questions n’ont pas connaissance de la RGI (également du ressort de modernisation.gouv.fr partie prenante du projet Pix), du combat mené par l’APRIL et de sa campagne sur les formats ouverts.

Voilà qui me semble dommageable et relèver d’une réelle incompétence.

On pourra également plaisanter sur la pertinence de certains questions notamment dans le Domaine Protection et Sécurité, quand elles ne sont pas incorrectes :

fireshot-capture-4-pixlive__-https___pix-beta-gouv-fr_assessment

Chacun sait que la résistance d’un mot de passe tient en deux critères, son longueur et sa facilité à être retenu facilement :

password_strength

Je n’ai pas eu le courage de tester plus en profondeur les autres Domaines présentés, je laisse au lecteur le soin de faire sa propre opinion.

Pix doit être déployé pour la prochaine rentrée 2017, soit dans exactement 9 mois, il est évident que nous sommes encore loin de la phase opérationnelle et que l’accouchement risque fort de ressembler à un avortement thérapeutique.