Comment ouvrir une montre d’infirmière ?

1

Le compte bancaire professionnel, obligatoire pour IDEL ?

Vous vous installez en tant qu’infirmière libérale ou infirmière libérale et vous avez déjà accompli plusieurs étapes : choix du statut, des locaux, du véhicule, des formalités… Une nouvelle question se pose du côté de la banque : avez-vous besoin d’un compte professionnel ? Disons-le tout de suite, un compte bancaire dédié à votre entreprise simplifiera votre comptabilité et évitera d’éventuelles erreurs comptables.

A lire aussi : Comment créer un ebook ?

Recommandé : un deuxième compte bancaire réservé à l’activité IDEL

Le compte professionnel n’est pas forcément obligatoire mais il est fortement recommandé d’ouvrir un deuxième compte bancaire, réservé à votre activité de santé libérale. Les associations de gestion agréées et les cabinets comptables sont tous d’accord sur ce point, pour plusieurs raisons :

Lire également : Comment fabriquer un stylet pour tablette tactile ?

  • Vous aurez moins de risques de mélanger les services bancaires personnels et professionnels
  • Il est plus facile de faire ou de demander à un comptable de garder votre comptabilité à partir d’un compte ;
  • Vous pouvez clairement voir combien d’argent vous devez payer pour vos dépenses professionnelles IDEL ;
  • Vous pouvez autoriser les prélèvements automatiques pour payer des dépenses professionnelles telles que des cotisations ou des taxes sur une base mensuelle.
  • Vous disposez de documents (relevés de compte, avis écrits, résumés sur Internet ou sur smartphone) qui vous permettent de suivre votre budget, vos revenus et sorties d’argent.

Optimisez l’utilisation du compte bancaire IDEL

Dans les institutions bancaires, les infirmières libérales peuvent se voir proposer d’ouvrir un compte professionnel, au sens officiel du terme. Ce n’est pas nécessairement la bonne solution, car les coûts d’exploitation peuvent être importants. L’IDEL peut simplement ouvrir un deuxième compte classique, avec chéquier et carte de crédit, qui servira de compte « professionnel ». C’est sur ce compte que les frais seront perçus. C’est également à partir de ce compte que l’infirmier paiera ses dépenses professionnelles et se paiera lui-même. La banque les relevés, utiles pour votre comptabilité, doivent être transmis, si nécessaire, au cabinet comptable choisi par l’IDEL.

A savoir : il est conseillé de conserver la moitié (au moins) de ce que vous gagnez sur le compte dit professionnel. Cela permet de faciliter la régularisation des charges sociales ou de faire face à d’éventuels imprévus. L’autre moitié peut être transférée sur votre compte personnel.

Comme pour toute gestion de compte, il faut être prévoyant et ne pas être déficitaire ! Pour vous aider à gérer votre trésorerie et votre budget, un comptable agréé spécialisé dans les professions de la santé peut vous accompagner.