Comment choisir le meilleur hébergeur web pour un site performant et sécurisé ?

151

Une entreprise ou un particulier se doit de disposer d’un site internet performant et fiable. Le choix de son hébergeur web est crucial. Il assurera la disponibilité, la vitesse et la sécurité de votre site. Divers critères sont à prendre en compte pour identifier le meilleur hébergeur selon vos besoins.

La réputation et l’expérience

La réputation et l’expérience figurent parmi les critères pour choisir le meilleur hébergeur web. Cette option est la meilleure assurance de fiabilité. Vérifiez le nombre d’années d’existence de l’entreprise. Ce détail reflète sa faculté d’adaptation face à l’évolution technologique. Une société présente sur le long terme a su se renouveler et résoudre les problèmes rencontrés.

A lire aussi : Comment restaurer une ancienne version d'une application ?

Analysez également les avis des clients sur des sites spécialisés ou des forums. Bien que tous les commentaires ne soient pas objectifs, une majorité positive est rassurante. Elle signifie que l’hébergeur répond correctement aux attentes de sa communauté utilisateurs.

Les plus grandes entreprises du secteur ont acquis leur renommée en garantissant une qualité irréprochable de service. Leur expérience du métier leur permet de maîtriser les défis techniques pouvant survenir. Un problème sera plus vite détecté et réglé, évitant les pannes prolongées préjudiciables à l’activité.

A découvrir également : Quelles sont les spécialités que l’on retrouve dans une école d’informatique ?

L’expertise d’un hébergeur aguerri est également précieuse pour optimiser les performances de votre site. Ses conseils permettront de l’héberger de manière pertinente en fonction de vos besoins actuels et de votre stratégie de développement futur. Un accompagnement sur mesure garantira la fluidité de navigation même en cas de forte affluence.

Les certifications et labels de sécurité

La sécurité est un enjeu majeur pour tout site web. Choisissez un hébergeur affichant les certifications requises. Certaines certifications comme le SSL (Secure Sockets Layer) ou le PCI-DSS (Payment Card Industry Data Security Standard) sont quasiment des obligations règlementaires. Le SSL chiffre les échanges pour protéger la confidentialité des données transmises, comme les numéros de cartes bancaires. Le PCI-DSS vérifie la conformité du système d’information de l’hébergeur aux standards de protection des données financières.

D’autres labels qualitatifs comme OVH Pro attestent d’un niveau de service supérieur. Ils garantissent des prestations avancées comme un support technique dédié pour une réactivité maximum en cas d’incident.

Vérifiez systématiquement la possession des certifications requises par la loi et celles associées à des normes reconnues internationalement comme ISO. Leur obtention n’est possible qu’après des audits rigoureux, gage d’un respect des exigences en matière de gestion des risques et de cyber sécurité.

Les certifications sont la preuve de compétences techniques éprouvées pour protéger efficacement : 

  • votre site ; 
  • vos outils ; 
  • vos données contre les menaces extérieures. 

Elles seront indispensables si votre activité implique le traitement de données sensibles.

Les garanties de disponibilité 

La disponibilité du site est un critère majeur à prendre en compte dans le choix de son hébergeur. Une panne, même de courte durée, peut avoir un impact négatif tant sur l’activité que sur l’image de marque.

Il est recommandé de sélectionner un prestataire proposant un taux annuel de disponibilité d’au moins 99,9%. Cela signifie que le site est accessible plus de 99,9% du temps sur une année, soit en moyenne moins de 9 minutes d’indisponibilité par an.

Pour atteindre un tel niveau de service, l’hébergeur doit disposer d’une infrastructure ultra-redondante. Ses serveurs et équipements doivent être dupliqués dans plusieurs datacenters géographiquement distants. En cas de problème de l’un deux, l’activité peut alors se poursuivre depuis un autre site.

Les SLA (Service Level Agreement), ou niveaux de service, doivent également fixer des objectifs contraignants en termes de délais d’intervention. Par exemple, moins d’une heure pour détecter un incident et y remédier. Le non-respect de ces engagements doit, par ailleurs, donner lieu à des pénalités financières.

Les technologies et les solutions proposées

Pour assurer la performance d’un site web, le choix des bons outils technologiques est essentiel. Il convient de vérifier que l’hébergeur propose une plateforme adaptée à la taille actuelle du projet, mais aussi à son évolution future.

Des panels de contrôle ergonomiques et complets doivent permettre de gérer facilement tous les paramètres : 

  • bases de données ; 
  • serveurs ; 
  • caches. 

Pour des sites à fort trafic, une solution de CDN (Content Delivery Network) est recommandée. Elle optimise le chargement des contenus depuis plusieurs points de présence dans le monde.

Le support et l’assistance

Un support technique de qualité est indispensable tout au long de la vie du site. Pour répondre aux problèmes rapidement, choisissez un hébergeur offrant une assistance réactive 7j/7, par téléphone et mail. Les possibilités de chat en direct et de ticket support sont aussi appréciables.

Des plages horaires étendues rassurent sur la capacité à traiter les aléas même en dehors des heures ouvrées classiques. La documentation mise à disposition doit être claire et complète pour une prise en main facilitée par l’utilisateur. Des tutoriels simples sur l’administration et l’optimisation permettent de gagner du temps sur la résolution des dysfonctionnements courants.