Les hébergements web écologiques offrent de nombreux avantages pour l’environnement

57
hébergements web écologiques

Les entreprises de stockage web écologiques font usage des énergies renouvelables (éolienne et solaire) pour entretenir leurs serveurs. Quels sont les nombreux avantages des hébergements web écologiques pour l’environnement ? Vous les découvrirez ici.

Les hébergements web écologiques : que faut-il savoir ?

De façon succincte, l’hébergement web écologique consiste à mettre à disposition des créateurs de sites internet, des espaces de stockage de données. Il prône une faible consommation d’énergie électrique ou propose l’électricité issue des énergies renouvelables. Cette alternative contribue à la diminution du volume d’émissions de dioxyde de carbone libéré dans l’atmosphère.

A voir aussi : Qui finance Qwant ?

Pourquoi opter pour un hébergement web écologique ?

À l’ère actuelle, il est impérieux de respecter l’environnement. Un site internet engendre une importante consommation électrique (alimentation des serveurs, ordinateurs, routeurs, etc.) relative à son audience et son hébergement. Le choix d’un serveur écologique présente plusieurs avantages.

Aide à l’environnement

Savez-vous que le secteur informatique génère 2 % des émissions de gaz à effet de serre de la planète ? Ces émissions impactent les ressources naturelles ; pourtant, un hébergeur écologique utilise les énergies renouvelables. Cela diminue les effets de serre des gaz émis dans l’environnement.

A lire également : L’essentiel à savoir sur Cogs.Me

Alléger l’empreinte carbone

Un serveur vert investi dans les matériaux économes en énergie. Le but est de minimiser la quantité de chaleur libérée par ses équipements. Ainsi, choisir un hébergement web écologique, c’est réduire son empreinte carbone.

Minimiser l’utilisation de l’eau

L’industrie de l’hébergement nécessite un système de refroidissement qui utilise une grande quantité d’eau. Plus le serveur est économe, moins le système de climatisation sera nécessaire et donc le volume d’eau se verra réduit.

Appuyer une bonne cause

La majeure partie des hébergeurs web verts verse un quota de leurs bénéfices à des organismes caritatifs environnementaux. Ainsi, en optant pour un hébergement web écologique, vous soutenez une belle cause.

Comment s’assurer d’un bon service de serveur vert ?

hébergements web écologiques

Pour reconnaître un service d’hébergement écologique, il est primordial de vérifier deux points.

L’usage d’énergie renouvelable

C’est un point sensible d’un bon service d’hébergement écologique. Pour vous en assurer, vous pouvez demander le certificat vert vérifié de votre fournisseur. Le certificat vert est un document qui atteste que votre hébergeur est écologique.

L’utilisation des serveurs économes

Les matériaux de stockage d’informations doivent être moins énergivores et recyclables à la fin de la durée de leurs vies. Votre fournisseur de service vert doit donc être à même d’investir dans des équipements écologiques en matière d’énergie.

Les différentes formes d’hébergement web

L’hébergement web se présente sous quatre formes présentant chacune des forces et des faiblesses.

Hébergement mutuel

Comme l’indique son nom, l’hébergement mutuel ou partagé permet à plusieurs sites de se partager les ressources d’un même serveur. C’est une option qui réduit considérablement les tarifs qui varient entre 5 et 10 euros par mois pour chaque site adhérent.

Cependant, si l’un des sites adhérents a un niveau d’achalandage très élevé, il monopolisera la grande partie de la mémoire. Cela est un effet négatif, car la vitesse de téléchargement des autres sites sera réduite.

L’hébergement dédié

L’hébergement dédié est l’option pour les sites qui accueillent mensuellement, des milliers de visiteurs. Sans doute, il est question d’un serveur unique qui constitue l’hôte d’un seul site web. Le coût périodique avoisine les 125 euros et ce type d’hébergement nécessite des compétences supérieures en matière d’informatique.

Hébergement VPS

Il fonctionne presque de la même manière de l’hébergement partagé. Ce qui le différencie de ce dernier est que le nombre de sites affilié est limité à 20. Vous pouvez conclure que cela est nettement moins par rapport à la première option qui compte des milliers de sites.

Parallèlement, ce choix évite de voir la vitesse de chargement diminuer, car les ressources du serveur sont partagées équitablement. L’inconvénient ici est que le prix d’hébergement varie entre 80 et 450 euros par mois.

Le nuagique

C’est la version améliorée du VPS. Elle est utilisée par les grandes boîtes en raison des multiples options offertes en matière de sécurité informatique. L’objectif est de résister contre les attaques des pirates informatiques. L’hébergement nuagique offre la possibilité d’user les réserves de plusieurs serveurs par un même et seul réseau.