Archives mensuelles : octobre 2009

Ubuntu 9.10 de sortie

Billet actualisé vendredi 19 octobre à 23:00

Ce vendredi 29 est la date officielle de sortie de la dernière version d’Ubuntu 9.10. Sous ce nom d’origine Boutan signifiant “humanité” – pour faire court – se cache un  système d’exploitation Linux distribué par Canonical.

image

Le principe est simple, jetez à la poubelle votre Microsoft Windows grâce à un système libre, rapide et convivial : Ubuntu offre à votre ordinateur, même ancien, un sacré coup de jeune, rapidité accrue (démarrage, extinction), occupation mémoire et disque très raisonnables,  et surtout un environnement graphique moderne grâce au bureau 3D très en avance sur les produits Microsoft :

Démo du bureau 3D réalisée avec une version anglaise.

Tester Ubuntu sans risque

Dans la pratique, l’installation peut paraître un peu périlleuse, comme d’ailleurs pour tout système d’exploitation, Seven compris, il faut sauvegarder les données, vérifier que les pilotes des périphériques sont disponibles, partitionner les disques, etc..

Heureusement, il est parfaitement possible de tester Ubuntu 9.10 sans toucher aux disques durs de votre ordinateur :

Le fichier téléchargé est une image iso qu’il suffit de graver, puis d’insérer dans l’ordinateur, de le redémarrer et hop magie, vous êtes sous Ubuntu 9.10.

Malheureusement, les délais sont importants, mieux vaut se dépêcher d’en faire la demande il n’y en aura pas pour tout le monde.

  • Graver une clé USB contenant Ubuntu ou n’importe quel autre système libre grâce à UnetBootin. Ce petit utilitaire permet de rendre une clé USB bootable et d’y copier automatiquement les fichiers de la distribution requise. Une perle !

Découvrez le descriptif d’Unetbootin sur Clubic

Site officiel d’Unetbootin, malheureusement en anglais.

Cette dernière solution me semble de loin la plus souple. Faites le grand saut, vous ne serez pas déçu !!!

Rendez-vous à partir de vendredi 29 octobre à cette adresse http://www.ubuntu-fr.org/

Installation et conseils, retrouvez un très bon billet à lire sur Tux-Planet.

Publicités

Seamonkey 2.0 le couteau suisse du net

L’ancêtre est de retour, non il ne s’agit pas d’un énième navigateur Web mais bien de la mise à jour de l’antique Mozilla Suite dont le développement avait un moment était suspendu au profit de Mozilla Firefox dont SeaMonkey reprend d’ailleurs Gecko la “motorisation”.

image

Seamonkey est une suite de logiciels libres pour le net tous issus de la fondation Mozilla. Une fois installé Seamonkey offre :

  • un navigateur Web moderne et rapide
  • un client de messagerie
  • un client IRC (messagerie instantanée)
  • un éditeur de pages web

en une seule installation !

Seamonkey présente de nombreux autres avantages, entre autres il est économique en occupation mémoire et s’accommodera parfaitement  d’un net-book ou d’une machine un peu ancienne.

C’est évidemment disponible en français à partir de cette page et dans d’autres langues pour Windows, Mac Os et Linux.

Rechercher des images similaires

Il y a quelques mois, je présentais Tineye un site web 2.0  permettant de trouver des images identiques à partir d’une image stockée sur votre machine voire même d’un lien vers une image en ligne. Tineye affiche toutes les “occurrences” identiques de cette image, avec l’adresse et le site d’hébergement. L’analyse est très poussée puisqu’elle fonctionne avec des photos montages (fusion) en retrouvant les originaux.

image

Le blog de Jean-Marie Gall relate l’ouverture au grand public de Gazopa un autre outil destiné à retrouver des images similaires ce qui est un peu différent. Le moteur de Gazopa se base sur les gammes de couleurs ainsi que sur les éléments de l’image, les personnages, les objets, la scène, etc..

 

image

Les résultats sont parfois surprenants mais pas dénués d’intérêts.

Google est également sur les rangs de la recherche d’images similaires avec son outil Google Similar Images Labs, encore en développement.

Il existe d’autres outils de recherche d’images beaucoup plus classiques puisque fonctionnant à partir de mots clés :

  • Google Images, avec filtre parental et recherche d’images libres de droit cf paramètres avancés.
  • Picsearch.fr, recherche des animations et des fonds d’écran.
  • Altavista Images, l’ex premier moteur.

Vous l’aurez compris la vraie innovation est dans la capacité d’analyser le contenu d’une image, une technologie encore balbutiante.

Rechercher des images similaires

Il y a quelques mois, je présentais Tineye un site web 2.0  permettant de trouver des images identiques à partir d’une image stockée sur votre machine voire même d’un lien vers une image en ligne. Tineye affiche toutes les “occurrences” identiques de cette image, avec l’adresse et le site d’hébergement. L’analyse est très poussée puisque elle fonctionne avec des photos montages (fusion) en retrouvant les originaux.

image

Le blog de Jean-Marie Gall relate l’ouverture au grand public de Gazopa un autre outil destiné à retrouver des images similaires ce qui est un peu différent. Le moteur de Gazopa se base sur les gammes de couleurs ainsi que sur les éléments de l’image, les personnages, les objets, la scène, etc..

 

image

Les résultats sont parfois surprenants mais pas dénués d’intérêts.

Google est également sur les rangs de la recherche d’images similaires avec son outil Google Similar Images Labs, encore en développement.

Il existe d’autres outils de recherche d’images beaucoup plus classiques puisque fonctionnant à partir de mots clés :

  • Google Images, avec filtre parental et recherche d’images libres de droit cf paramètres avancés.
  • Picsearch.fr, recherche des animations et des fonds d’écran.
  • Altavista Images, l’ex premier moteur.

Vous l’aurez compris la vraie innovation est dans la capacité d’analyser le contenu d’une image, une technologie encore balbutiante.

Mise à jour Windows 7 pour les étudiants et stagiaires IUFM : 35 euros

Mise à jour du 26 octobre : Silicon.fr relate des difficultés avec la mise à jour téléchargée sur River Digital le distributeur en ligne de la version Étudiant. La prudence commanderait d’attendre quelques jours avant de passer au téléchargement.

Mise à jour du 29 octobre : Ubuntu 9.10 sort aujourd’hui voilà un système d’exploitation gratuit et en avance sur son temps. Je ne résiste pas à proposer ce billet d’humeur fort pertinent qui rappelle violemment que Vista fut un échec dont Microsoft trouve le moyen de prendre avantage.

image On peut être adepte des logiciels libres tout en admettant un état de fait, 95% des ordinateurs tournent avec un système d’exploitation non libre. Bien que la relève soit prête (Linux dont Ubuntu), la transposition sur le marché n’est pas encore réalisée. Donc acte…

Le nouveau Seven évolution de Microsoft Windows vient de sortir il y a quelques jours, les utilisateurs du très critiqué Vista ont tout intérêt à acquérir cette mise à jour, pour 35 euros !

Pour bénéficier de cette offre, il faut remplir plusieurs conditions, dont disposer d’une adresse professionnelle dont la liste figure ici. Les étudiants et stagiaires de l’IUFM Nord Pas de Calais sont éligibles.

Ensuite rendez-vous sur cette page, saisissez votre adresse mail IUFM dans la seconde case  puis validez, un mail vous est envoyé confirmant l’égibilité.

Attention il s’agit d’une offre de mise à jour, il faut donc disposer d’une licence installée et valide de Windows Xp ou Vista.

Second conseil, si votre ordinateur est un netbook ou s’il date de quelques années il est vivement conseillé de tester sa comptabilité avec le nouveau Seven grâce à cet outil Microsoft. Un diagnostic complet sera effectué, compatibilité matérielle (dont le support d’Aero), des pilotes et des logiciels installés.

Il est prudent de vérifier l’existence des pilotes Seven pour votre matériel et vos périphériques ( imprimante, scanner, webcam, pilotes réseau, bluetooth, etc..) et de les télécharger AVANT  l’installation de Seven. De même, une sauvegarde complète de vos données personnelles (documents, messagerie, carnet d’adresse, tec..) est plus que conseillée et peut-être l’aide d’un ami éclairé…

Cette offre est limitée dans le temps, vous avez quand même jusqu’au 3 janvier 2010 et à priori elle fonctionne aussi pour le personnel.

Mise à jour du 26 octobre : Silicon.fr relate des difficultés avec la mise à jour téléchargée sur River Digital le distributeur en ligne de la version Étudiant. La prudence commanderait d’attendre quelques jours avant de passer au téléchargement.

Mise à jour du 29 octobre : Ubuntu 9.10 sort aujourd’hui voilà un système d’exploitation gratuit et en avance sur son temps. Je ne résiste pas à proposer ce billet d’humeur fort pertinent qui rappelle violemment que Vista fut un échec dont Microsoft trouve le moyen de prendre avantage.

Via clubic

Moodle de Poche, mon moodle sur clé USB

Après la découverte de Mov’Amp, version portable d’Apache, Mysql et Php, dont l’auteur a malheureusement cessé le développement après la version 0.6, j’ai été séduit par la robustesse et la simplicité de ce logiciel. L’occasion de proposer une version actualisée de Moodle sur support USB.

Mov’Amp ?

Pour les non initiés, Mov’Map, fait fonctionner localement, sans connexion Internet, des applications prévues pour le Web : des blogs et des gestionnaires de contenu web  (Joomla, WordPress, Spip, etc..), des plates-formes de formation (Moodle, etc..). La seule contrainte est que ces applications web soient prévues pour évoluer dans l’environnement AMP (Apache Mysql et Php), ce qui est le cas pour beaucoup d’entre elles.

En résumé, grâce à Mov’amp, on peut disposer de son propre serveur Web et ceci sans installation compliquée  mais à partir d’une clé USB.

Moodle ?

Moodle est une plate-forme de formation à distance utilisée dans le cadre des formations hybrides (mélangeant du présentiel et du distant). Cette application libre est un excellent outil d’apprentissage, de communication, de partage et d’évaluation répandue dans le monde universitaire.

Pourquoi Moodle sur une clé USB ?

Moodle est conçue pour être installée sur un serveur, donc sur le net, accessible aux étudiants et à la communauté universitaire et non sur une clé USB. D’ailleurs le terme “clé USB” englobe également les disques durs USB.

Le seul intérêt de disposer d’un moodle sur une clé USB, un disque dur portable voire même dans un dossier quelque part sur son ordinateur est de préparer des contenus pédagogiques sans accès Internet. Dans le TGV, loin de la civilisation…. Une fois le cours préparé, il peut être injecté dans le Moodle officiel de votre établissement.

Vous avez créé des contenus en ligne dans une université que vous quittez, sauvegardez vos cours et injectez-les dans votre Moodle de Poche pour en conserver la trace ou les améliorer.

Comment ça marche ?

Téléchargez  l’archive, il s’agit d’un simple fichier zip que vous décompressez sur votre ordinateur ce qui donne ceci :

image

Cliquez sur l’application Moodle de Poche, il se produit quatre choses :

  • un message d’avertissement vous informe de la nécessité de valider le déblocage des serveurs Apache et Mysql par le pare-feu. Sans eux rien ne fonctionnera ! Cliquez sur Ok.

image

  • un nouveau lecteur W: apparaît dans votre poste de travail, il pointe vers le système de fichiers des deux serveurs, de Moodle, etc.. Il disparaîtra après la fermeture de MoodleUSB.
  • Le navigateur SRWare Iron en version portable se charge et affiche la page d’accueil de votre Moodle. Ce navigateur moderne est très rapide et très léger, parfait pour fonctionner sur une clé USB. Basé sur Chrome, il est cependant débarrassé des “espiogiciels” farcis par Google.

    image

  • Enfin, une nouvelle icône fait son apparition à proximité de l’horloge :
    Cette icône appartient à MovAmp, elle permet d’accéder à la racine du site web local  (clic droit, raccourcis), de lancer PhpMyAdmin (sert à administrer les bases de données) et PhpInfo (donne des éléments d’information pour les développeurs) et surtout de fermer Mov’Amp pour retrouver son ordinateur tel qu’avant.

    image

Comptes de connexion ?

Pour utiliser Moodle, il est nécessaire de s’authentifier. Deux comptes sont créés par défaut :

  • Un compte d’administration, permettant de paramétrer la plate-forme (attention à ce qui vous faites !), utilisateur admin, mot de passe admin
  • Un compte créateur de cours, permettant juste de créer des cours et des contenus pédagogiques, utilisateur enseignant, mot de passe enseignant

Ces comptes par défaut sont déjà enregistrés dans la “mémoire” du navigateur, ce qui simplifie encore l’utilisation.

Déconnecter la clé USB et Moodle ?

Facile à imaginer, il est parfaitement déconseillé de débrancher “sauvagement” la clé… je ne suis pas certain que votre Moodle s’en remette ! Comment procéder en 3 étapes simples :

  1. Fermez le navigateur Iron
  2. Cliquez sur l’icône Mov’Amp puis sur Quitter.
  3. Déconnectez le périphérique grâce à l’utilitaire Windows (également dans la zone de notification près de l’horloge).

Vous pouvez désormais débrancher la clé ou le disque portable.

Dans l’éventualité où votre Moodle de Poche reste sur votre ordinateur dans un des disques durs, il suffit simplement d’éteindre normalement votre machine.

Téléchargez Moodle la dernière version de Moodle de Poche

IObit Security 360 Pro gratuit jusqu’au 11 novembre 2009.

Rien à voir avec l’histoire de la première guerre mondiale, IObit Security n’est pas seulement un scanner de spywares mais également un moteur d’analyse en temps réel ce que les solutions gratuites ne proposent pas.

Utilitaire de sécurité en complément de votre antivirus favori, cette version complètement gratuite s’obtient en échange d’une adresse mail valide permettant de recevoir le numéro de licence débloquant les fonctions “professionnelles”.

Après installation l’interface du logiciel peut s’afficher en français ( Options/User Interface). Il est également conseillé d’autoriser  la recherche ainsi que les mises à jour automatiques (uniquement après saisie de la clé de licence).

image Un excellent outil qui a pris sa place dans mon Netbook, merci à Freewares et Tutos pour cette info de première main.